Existe depuis 1881 et assure encore et toujours la défense du métier et de ses adhérents :

Le syndicat des correcteurs existe depuis 1881 et a rejoint la CGT à sa création, en 1895. Sa vocation est de fédérer et de défendre les correcteurs, lecteurs-correcteurs et tous les travailleurs des professions connexes de l’édition, salariés de presse quotidienne ou magazine, travailleurs à domicile (TAD) de l’édition.

Les métiers de la correction – qui consiste à valider tant sur le fond (vérification des données, exactitude des faits relatés) que sur la forme (orthotypographie, syntaxe) tout texte publié, quel que soit son support, électronique ou papier, afin d’en rendre la lecture la plus aisée et agréable possible – s’exercent sous le statut du salariat et sous différentes conventions collectives : celle des journalistes pour la presse écrite, quotidienne ou magazine ; celle de l’édition pour les livres ; les correcteurs exercent leur métier également dans la publicité, la communication… Bref, partout où l’on se soucie de la qualité de l’écrit.

Ce qui n’est pas rien à l’heure du tout-logiciel et des « économies de masse salariale ».

Ce site a été créé pour relier ceux qui vivent de la correction et des métiers connexes. N’hésitez pas à nous contacter pour participer au blog ou intégrer nos listes de diffusion.






     
Noirlac - 2011